Menu
UIT

Union des Industries textiles

www.textile.fr

Forte de son réseau, l’Union des Industries textiles œuvre à la mise en place d’un environnement juridique, social, fiscal, commercial et de développement durable favorable à l’activité textile à trois niveaux.
Au niveau national, la profession prône une remise à niveau de la compétitivité industrielle des entreprises du secteur et les aide à se différencier grâce à l’innovation. L’UIT développe une politique sociale très active dans le domaine des relations du travail et dans celui de la formation initiale et continue.
Au niveau européen, l’UIT défend la propriété intellectuelle, se mobilise en faveur d’une véritable politique industrielle européenne et appuie toutes les initiatives susceptibles d’aider les PME à innover et à exporter.
Au niveau international, l’UIT s’est rapprochée de ses partenaires naturels (Eurovet, Première Vision …) pour élaborer et mettre en œuvre un plan export ambitieux (Russie, Chine, Inde…) . Elle a noué des accords de coopération avec la plupart des associations professionnelles des grands pays textiles.

Enjeux de l’apprentissage : rendre notre industrie plus attractive par une communication forte sur la diversité de nos secteurs, de nos métiers et de nos débouchés ; renforcer l’alternance – apprentissage et professionnalisation – avec des contenus et des modalités innovants et aider les entreprises à recruter les bonnes compétences ; accompagner les entreprises par des outils et méthodologies appropriées, s’appuyant des plus en plus sur le digital ; mieux anticiper les attentes en s’appuyant sur l’Observatoire des métiers de la profession ; développer les certifications professionnelles dont CléA numérique

L’apprentissage en chiffres dans le secteur du textile
900 contrats de professionnalisation conclus en 2017 (+50 % en deux ans)
250 contrats d’apprentissage
25 000 stagiaires formés dans le secteur
250 CQP et CQPI attribués à des salariés du secteur (+ de 6 000 en dix ans)

Initiatives du secteur :
EDEC Numérique. De portée nationale, l’EDEC Numérique Textiles-Mode-Cuirs engage la filière sur la voie de la transition numérique. Il a pour ambition de permettre aux entreprises de la filière, constituée à 93 % de PME, de se saisir des opportunités offertes par le numérique pour maintenir et développer les activités et donc l’emploi sur le sol français.
Un réseau d’Ambassadeurs de la transformation numérique, dont 4 dans le textile : repérés et sollicités par leur branche professionnelle de référence et en accord avec le ministère du travail, ces Ambassadeurs sont des praticiens de la transformation numérique dans leur entreprise qui témoignent de leur expérience de la transformation numérique et partagent leur cheminement, leur mode d’emploi à travers des exemples concrets et de cas pratiques au travers d’une quinzaine de capsules vidéos.

CFA présents le 25/4 :
La Fabrique – Nicolas PHILIPPE / Responsable Développement et Relations Entreprises – 6/8 avenue de la Porte Champerret 75017 Paris www.lafabrique-ecole.fr
Mode-Maroquinerie-Merchandising-Décoration / 100 intervenants vacataires et 25 enseignants permanents. 325 étudiants + 550 adultes. Formation jeunes et adultes en apprentissage. Contrat de professionnalisation – Stages.
Le CIA-GAFIT : Installé depuis 2012 à Roubaix, est le seul centre d’apprentissage dans la Région des Hauts de France qui forme des opérateurs dans tous les domaines de l’activité Textile Habillement.
Spécialisé dans l’apprentissage, le CIA-GAFIT possède par ailleurs une activité importante dans la formation continue des salariés des entreprises textiles. 19, rue des Ecoles 59100 Roubaix www.cia-gafit.com

CIA-GAFIT / Mathieu FLIPO / Secrétaire général : « à l’issue de nos formations, les jeunes sont embauchés comme conducteur de ligne textile ou comme opératrice de confection. Certains apprentis poursuivent leurs études. Compte tenu de la pyramide des âges de la filière, les offres d’emploi sont nombreuses. Les jeunes sont motivés par le caractère technique de la filière ou par la volonté de participer à la filière mode. Les récents développements dans les textiles innovants rendent la filière plus attractive pour les jeunes ».

« Le textile recrute. « Appren-tissage » et alternance sont des filières privilégiées pour attirer les ‘millenials’ qui vont nous aider à développer l’industrie textile du futur. Investir sur la compétence n’est pas un pari mais une garantie d’avenir »

Yves Dubief, président de l’UIT

Contact

Hubert du Potet
Directeur de la Propriété intellectuelle, de la Communication et de l’animation réseau
01 47 56 31 49
hdupotet@textile.fr