Menu
Syntec

Syntec

www.syntec.fr

La fédération Syntec regroupe dans ses syndicats constitutifs plus de 3 000 groupes et sociétés françaises spécialisées dans les domaines de l’Ingénierie, des Etudes et du Conseil, de la Formation professionnelle, de l’Evènement.
Les entreprises adhérentes, quelle que soit leur profession d’appartenance, retrouvent au sein de l’un des syndicats membres de la Fédération des valeurs déontologiques communes ainsi que des similitudes de structure financière, de catégorie de personnel (forte proportion de cadres), de marchés et de clientèle …. La fédération est ainsi un point de rencontre efficace et représentatif, facteur de synergie.
Les missions de la Fédération Syntec comportent plusieurs volets dont notamment : la négociation et la conclusion de conventions et accords collectifs de travail ; la représentation commune de ses unions de syndicats et de ses syndicats auprès des pouvoirs publics ainsi qu’auprès de tous groupements ou organismes en France ou à l’étranger ; l’étude des questions économiques, commerciales, techniques, juridiques, sociales et déontologiques, l’intérêt commun aux unions de syndicats adhérents ; la fédération procure à ses syndicats constitutifs les garanties morales et techniques attachées à la qualité de l’adhérent de Syntec (code d’honneur)
La fédération Syntec est un membre actif du Medef et du GPS, Groupenent des Professions de services, et participe à leurs principales commissions.

Enjeux de l’apprentissage : l’apprentissage au sein de la branche Syntec concerne tous les niveaux de qualification du CAP aux grandes écoles (EDHEC etc … ) mais surtout les qualifications de niveau supérieur (bac + 4 ). Le niveau de formation des apprentis ayant signé un contrat en apprentissage en 2016 est élevé, puisque 80 % d’entre eux avaient au moins un bac + 2 avant d’entrer en formation. (A titre de comparaison, cette proportion est de 20 % tous secteurs confondus DARES 2016)

« Faire pour apprendre, c’est une autre forme de pédagogie. 1,3 million de jeunes dans notre pays ne sont ni en emploi, ni en formation, ni en études, c’est un gâchis ! Aujourd’hui la France compte 400 000 apprentis, soit seulement 7 % des jeunes de 16 à 25 ans. Ce pourcentage est en moyenne de 15 % dans les pays européens où le taux de chômage est bas. L’apprentissage est sans conteste l’in des meilleurs tremplins vers l’emploi : 70 % des apprentis trouvent un emploi dans les 7 mois suivant leur formation. Actuellement, beaucoup trop d’obstacles et de dysfonctionnements privent les jeunes de formations adaptées à leurs besoins. Dans le même temps, ces derniers ne trouvent pas d’entreprises alors que des dizaines de milliers de places ne sont pas pourvues ».

Liliane Chaine-Ribeiro, présidente de Syntec

Contact

Valérie Cocozza
Déléguée Relations institutionnelles et presse
01 44 30 49 62 / 06 64 43 45 76
valerie.cocozza@syntec.fr